Accès membres
Connexion Devenir membre
Electronic Arts
Spore
Spore - La Preview

Mafia III

Mafia III

Total War: WARHAMMER

Total War: WARHAMMER

F1 2013

F1 2013

Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent

Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent

SimCity: Villes de demain

SimCity: Villes de demain

Spore - La Preview

Wikipedia définit le mot « Spore » ainsi : En biologie, une spore (grec ancien : σπορά, « ensemencement, semence ») est une structure de multiplication végétative ou de reproduction, si elle constitue une des étapes du cycle de vie, de nombreuses plantes, algues, fungi et certains protozoaires.

Définition

Wikipedia définit le mot « Spore » ainsi : En biologie, une spore (grec ancien : Spore, « ensemencement, semence ») est une structure de multiplication végétative ou de reproduction, si elle constitue une des étapes du cycle de vie, de nombreuses plantes, algues, fungi et certains protozoaires.
Les spores peuvent donner naissance à un nouvel individu sans fécondation.

Et dans le cas qui nous intéresse, Spore est le nom du nouveau jeu de Will Wright, le créateur des Sims et de Sim City. L'idée de départ consiste à incarner une spore (Définition plus haut) en la faisant évoluer du stade de la bactérie jusqu'à la conquête de l'espace en passant par la création d'une tribu puis d'une civilisation.

Cette preview se base bien évidemment sur ce que nous avons pu voir du jeu car il n'est pas encore terminé et EA distille les informations au compte goutte.

Au commencement, Dieu créa le spore et il vit que cela était beau

Spore est une sorte de medley mélangeant allégrement de nombreux styles de jeux. De l'action, de la gestion et de la stratégie, Spore semble bien décidé à brouiller les frontières habituelles du jeu.

La première partie consiste donc à incarner le spore se déplacent sur un plan 2D en cherchant de la nourriture et en évitant les prédateurs. Votre spore va progressivement prendre du volume et vous devrez éviter les prédateurs. Cette phase est plus un didacticiel qu'autre chose puisqu'elle ne dure qu'une vingtaine de minutes.

Dieu voulait créer l'univers en 10 jours. Chuck Norris lui en a donné 6

Une fois votre bestiole sortie de l'eau, il est temps de procéder à votre première évolution. Se présentant un peu comme un éditeur de Sims évolué, l'éditeur de Spore vous permet de créer votre créature avec des possibilités quasi-infinies. Forme, couleurs, yeux, bras, tous les choix sont possibles.
Libre à vous de publier votre créature sur internet sur une page perso créé directement par le jeu. L'éditeur de créature sera probablement disponible quelques semaines avant la sortie du jeu prévu en Septembre pour que la communauté s'y mette.

Lors de cette deuxième étape il vous évoluer sur terre avec les spécimens de votre espèce. Apprenez à chanter, vous amuser, chasser, explorer etc… Votre but est ici d'exercer une certaine influence sur vos congénères. À ce stade, le jeu ressemble un peu à un jeu de combat sans aucun aspect gestion ou stratégie. Il vous faudra vous prémunir des attaques venant des autres spécimens et éviter les catastrophes naturelles qui pourraient mettre un terme à l'évolution de votre toute jeune espèce.

Jamais 203 (deux cent trois)

La troisième partie est un peu une guerre du feu. Ce nouvel élément tout juste découvert va vous permettre de vraiment bâtir votre tribu. Il vous faudra construire une sorte de village-ville pour votre créature et ses congénères.
A vous de convertir un maximum de créature à votre cause pour passer à la véritable conquête du monde.

Le jeu devient ensuite un véritable jeu de stratégie ponctuée d'une gestion assez importante car outre la conquète de territoires que l'on retrouve dans de nombreux jeux de stratégie, il vous faudra vous occuper du bien être de vos troupes.
Un peu comme dans Sim City ou les Sims, il sera très important de fournir à vos bestiolles un toit ainsi que des loisirs. Le mix parfait entre Black & White et les Sims en fait.

Vers l'infini et au-delà

Une fois la planète conquise et votre civilisation suffisamment évoluée, il sera temps de passer à autre chose. Et une fois le monde à vos pieds, il ne reste qu'une solution… Conquérir d'autres planètes.

C'est là dernière partie du jeu mais également celle qui vous prendra le plus de temps. A vous de créer des vaisseaux pour coloniser ce que les éditeurs décrivent comme une galaxie de plusieurs milliers de planètes différentes.
A vous de cohabiter avec les autres civilisations déjà implantées dans l'univers. Nous n'avons que peu d'informations sur la partie « espace » de Spore car Maxis ne nous à pour l'instant pas montré grand chose.

La communauté, c'est à la mode

Si Spore ne disposera pas de mode de jeu en ligne (mais pourquoi ??), Will Wright insiste continuellement sur l'aspect communautaire du jeu qui se matérialise par le fait de voir votre monde se peupler automatiquement des créatures et unités crées par les autres joueurs.
Une sorte de base de donnée appelée Sporepedia permettra de télécharger librement une multitude d'objets. Gageons tout de même qu'ils trouveront le moyen de vendre des pack, des kits et autres extensions.

Aussi ambitieux qu'ils soit on se demande encore comment Maxis va nous tenir en haleine lors de la dernière étape du jeu. Si le but de chaque étape est de passer à l'étape suivante, nous avons encore du mal à comprendre quel sera le but de la dernière étape. La conquête de l'espace sera certainement intéressante, mais de là à conquérir plusieurs milliers de planètes on hésite.

Soyons tout de même certains que le créateur de jeux à la durée de vie infinie comme Sim City et les Sims à la réponse…
Infos Techniques
Jouable à plusieurs

Système:
Mac OS X 10.5.2
Incompatible classique

Processeur:
Core Duo à 1800Mhz
Incompatible PowerPC

Mémoire:
5000Mo de disque dur
1024Mo de Mémoire vive

Carte Graphique
128 megas de VRAM
Suivi LudoMac
Afin d'activer le suivi LudoMac, vous devez être inscrit au site
Devenir membre