Accès membres
Connexion Devenir membre
Feral
Total War: WARHAMMER
Total War: WARHAMMER - Le Test

Mafia III

Mafia III

Total War: WARHAMMER

Total War: WARHAMMER

F1 2013

F1 2013

Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent

Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent

SimCity: Villes de demain

SimCity: Villes de demain

Total War: WARHAMMER - Le Test

Total War: WARHAMMER

Un jeu Feral

Genre: Stratégie / Temps réel
Sortie Française: April 2017

Warhammer est le premier jeu de Total War qui ne se base pas sur l’histoire humaine. Mais d’un autre côté Warhammer reste le plus humain et le plus réel de tous les jeux Total War.

On n’est pas ici entrain de commander des armées romaines à travers Europe, ni prendre la tête des hordes d’Atilla, mais dans un monde à part entière. Ce monde est un monde fantastique dans un jeu qui pour nous est un des meilleurs crée par Creative Assembly.

Une campagne à couper le soufle

La campagne de Warhammer est partagée entre deux composantes principales. La premiere est la carte de campagne, qui permet de gérer, de développer et d’améliorer vos colonies, recruter et déplacer des armées, mener la diplomatie et de déclarer la guerre. La carte est votre hub central de progression – une véritable mine d’options – et bénéficie de superbes visuelles qui donnent un véritable rendu du monde de Warhammer.

La seconde est le système de combat en temps réel, qui a été une des fonctionnalité principale de la série depuis ses débuts. Les conflits sont tout autant passionnant, complexes et difficiles qu’ils ont été dans le passé. Des centaines de fantassins jonchent le champ de bataille, appuyée par des unités spéciales telles que les tanks steampunk. Des unités volantes et magiques sont aussi présents, et rendent les batailles plus dynamiques.

Une IA hors du commun

Par ailleurs, l’IA est mieux qu’il n’a jamais été dans un jeu Total War. Vous jouez contre une vraie force qui s’oppose à vous et qui est totalement proactive. Ce n’est pas une simple machine qui réagit à vos tactiques. Il reste tout de même quelques manœuvres éprouvée qui semblent mettre en déroute l’ennemi, mais c’est absolument le meilleur Total War.

Des réglages parfois complexes

Malgré sa configuration trompeusement simple, le jeu peut souvent être intimidant ; la complexité des stratégies est difficile à saisir, et la surcharge d’information qui vient lors du démarrage d’une campagne est souvent complexe.

 

Une aide à la prise en main

Pour les nouveaux joueurs, l’aide est excellente et donne des tuyaux tout au long de votre progression dans le jeu. Notamment l’assistance fait un excellent travail pour la compréhension des premiers pas dans la mécanique des sièges et la diplomatie.

 

Serez-vous choisir votre race?

Il y a seulement quatre races jouables au lancement. Effectivement c’est moins que les précédents jeux Total War, mais Warhammer bénéficie de plus de profondeur mécanique et stratégique dans le jeu.

Par exemple, si vous choisissez de jouer avec l’Empire, vous serez en possession du groupe le plus équilibrée du jeu. Avec un mélange d’unités de combat et d’option de magie et un grand nombre d’option d’échange commerciaux, l’Empire est bien placé pour la diplomatie. 

De l’autre côté, les Vampires, qui dépendent fortement de la magie nécromancienne et qui n’ont pas d’unités rangées. Ils sont cependant capables de lever des morts-vivants et les obliger à se battre pour eux.
 
Troisièmement, les Greenskins, qui n’ont pas la possibilité d’accéder aux échanges commerciaux avec d’autres races mais qui ont l’avantage de pouvoir effectuer des raids dans d’autres provinces et reçoivent des points combats avec chaque victoire.

Enfin, les nains, qui se basent fortement sur la diplomatie et le commerce pour atteindre la victoire. Ils emploient des tactiques défensives ardentes, mais utilisent également une série de tunnels souterrains pour se déplacer rapidement sous des obstacles du terrain, ou pour contourner les armées ennemies.

Le positif
Fantastique jeu de stratégie
Unités de magies spéciales
API Graphique METAL
 
Le négatif
Courbe d’apprentissage très raide
Notre avis

8.5

Très Bon
Voilà qui vous donne une idée de la diversité de l’expérience de Warhammer. Chaque race dispose également de différentes exigences quant à la victoire qu’il vous faudra apprendre. Les nains, par exemple, détiennent de considérables rancunes contre leurs ennemis. Pour avancer dans la victoire d’une campagne ces rancunes devront être résolues. Creative Assembly nous livre ici un jeu de stratégie qui va occuper les joueurs fan de la série pendant des milliers d’heures. Le jeu est bien fait, le look et l’atmosphere est au top.
Boutique
L'avis des lecteurs

NA

Votre avis sur le jeu:
Merci de vous identifier afin de donner votre avis
    

Login  •   S'inscrire



Me connecter automatiquement lors de chaque visite
        
Infos Techniques
Jouable à plusieurs

Système:
Mac OS X
Incompatible classique

Processeur:
N/D à 2000Mhz
Incompatible PowerPC

Mémoire:
37000Mo de disque dur
8000Mo de Mémoire vive

Carte Graphique
N/D
Suivi LudoMac
Afin d'activer le suivi LudoMac, vous devez être inscrit au site
Devenir membre