Accès membres
Connexion Devenir membre
Evénements
iPhone, nouvelle console de jeu ?

Mafia III

Mafia III

Total War: WARHAMMER

Total War: WARHAMMER

F1 2013

F1 2013

Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent

Les Chevaliers de Baphomet : La Malédiction du Serpent

SimCity: Villes de demain

SimCity: Villes de demain

iPhone, nouvelle console de jeu ?

La conférence présentant le SDK de l’iPhone s’est longuement attardé sur la possibilité de jouer sur son téléphone. Phil Shiller allant jusqu’à annoncer « L’iPhone est une vraie console de jeu », on ne pouvait pas passer à côté.

Les atouts de l'iPhone

Avec son écran à points tactiles multiples et ses multiples gyroscopes permettant une gestion des mouvements « à la wiimote » l'iPhone permet clairement de multiples possibilités. Si avant la sortie de la Nintendo Wii on se demandait bien comment se passer de boutons, il est maintenant évident qu'un périphérique de contrôle ne doit pas nécessaire disposer de 12 boutons comme une manette de PS2 ou 10 comme une PSP.

Le processeur de l'iPhone est cadencé à 620Mhz contre 333Mhz sur une PSP. Avec 128 megas de RAM contre 32 megas sur la PSP. Attention tout de même, la PSP embarque une véritable carte vidéo alors que l'iPhone compte uniquement sur son processeur surpuissant.

Pour finir son écran de 3,4'' propose une résolution de 480x320 un écran un peu plus petit que celui de la PSP mais de résolution équivalente (480x272 sur PSP).

Enfin, l'iPhone dispose d'un autre atout qui n'est pas du tout en rapport avec sa construction mais qui intéresse tout de même les développeurs : sa popularité. 6 millions d'unités vendus en seulement 9 mois. C'est autant la Nintendo DS sur la même période de temps. La PSP en 9 mois s'est vendue à 3.6 millions d'unités seulement.

Electronic Arts

Nous nous interrogions lors de l'annonce des jeux EA pour Mac. Mais qu'est donc venu faire EA dans cette galère à porter eux-mêmes leurs jeux avec la contestable technologie Cider et un réseau de distribution déplorable. Nous avons maintenant la réponse. EA s'est offert un pont d'or et espère devenir l'éditeur numéro 1 de jeux sur iPhone.

Lors de cette conférence, EA à présenté une déclinaison de son prochain jeu phare « Spore ». Le jeu à l'air très convaincant mais attention, il ne s'agit pas du portage de la version Mac/PC mais du portage de la version Nintendo DS. C'est donc plus une série de mini jeux sur le thème du jeu principal.

Sega

Sega a présenté l'un des jeux qui se prête le mieux à l'iPhone : SuperMonkey Ball. Ce remake moderne d'un casse-tête bien connu : une bille de métal est posée sur un plateau de bois et il faut la passer d'un point A à un point B sans la laisser tomber dans les trous.

La bille de métal est ici remplacée par un singe enfermé dans une boulle. La planche de bois est un décor 3D tordu. Des bananes disséminées un peu partout sur votre plateau représentent des bonus à collecter.

Pourquoi Apple se met au jeu ?

Tous les logiciels distribués le seront exclusivement via iTunes. Apple s'assure ainsi la main mise totale sur le choix des produits ainsi que leur qualité. Apple reversera 70% aux développeurs des produits distribués sur sa plate-forme. Ils assurent ainsi qu'ils ne font aucun bénéfice sur les ventes et que les 30% ne servent qu'à couvrir les frais. Sans lancer ici un débat je connais beaucoup de revendeurs (Dont MacGames) qui aimeraient avoir de telles marges. Seulement les frais ?

Le jeu sur mobile est selon moi le véritable avenir du jeu vidéo. Souhaitons qu'Apple ne reproduise pas sur iPhone les mêmes erreurs que sur Mac et fasse de son petit appareil une véritable plate-forme du jeu.

Et si la prochaine génération de consoles de jeu portable était déjà dans notre poche ?
Suivi LudoMac
Afin d'activer le suivi LudoMac, vous devez être inscrit au site
Devenir membre